Accueil du site > L’association > Atelier doctoral > Atelier doctoral 2003

Atelier doctoral 2003

Marc Jampy, Les journalistes lyonnais (1870-1914)

Alors que les bases de l'histoire économique de la presse sont posées, il semble important de développer son histoire sociale. Avant la création de la carte de presse, se pose pour cette étude le problème de l'indigence des sources. Il est possible de travailler sur l'activité des syndicats, mais ceux-ci s'occupent peu des journalistes occasionnels. L'étude présentée ici se fonde sur le dépouillement du contrôle de la presse et des déclarations de création des journaux.

L'autorisation préalable disparaît en 1870. Entre 1870 et 1914, 947 déclarations de journaux sont déposées dans le département du Rhône. Le suivi réalisé (...) Lire la suite

Andreas Laska, Ecrire pour l’ennemi, La Gazette des Ardennes

La thèse d'Andreas Laska porte sur une période plus large que celle évoquée ici, et ne s'intéresse pas seulement à La Gazette des Ardennes.

Pendant l'été 1914, personne ne prévoit que le conflit sera long. La propagande est mal coordonnée. Le quartier général allemand de Charleville-Mézières coordonne cette propagande, mais l'administration civile française reste officiellement en place. Pour ce qui est de la politique de la presse, on note que les parutions sont suspendues lors de l'invasion ; il n'y a donc pas de presse en France lorsque les Allemands arrivent. Par la suite, par manque de coordination, les Allemands tentent parfois (c'est le cas (...) Lire la suite

Alexandre Courban, La fonction de journaliste à L’Humanité (1904-1939)

La presse occupe une place centrale dans l'activité du parti. Les différentes formes éditoriales peuvent donner la parole plutôt aux militants ou plutôt aux rédacteurs.

Avant 1905, les débats sont ouverts sur le rôle de la presse. Différents projets de règlements apparaissent et des types de journaux se dessinent. Comme les autres professions, on estime alors que les journalistes relèvent de leur fédération pour l'encadrement. Les propositions d'encadrement de la presse socialiste existent mais restent minoritaires. Il existe cependant une volonté de contraindre les élus nationaux à ne collaborer qu'à la presse du parti. Entre 1905 et 1920, il n'y (...) Lire la suite

Débat : Les sources en histoire de la presse

Andréas Laska travaille sur les journaux publiés mais aussi sur un corpus de journaux intimes et de mémoires. Il dispose également de documents d’archives sur la vie du journal et sa diffusion. Les sources de Marc Jampy font débat : elle ne permettent pas de travailler sur les réseaux et la sociabilité de ces journalistes.

Claire Blandin, Grandes plumes, chroniqueurs et courriéristes du Figaro littéraire de 1946 à 1971

Pour le Figaro Littéraire, l’exercice de la critique littéraire est fondamental puisqu’il permet au journal de trouver une légitimation. Du grand écrivain au courriériste ("celui qui court" selon Bernard Pivot) en passant par le chroniqueur : tous ont contribué à construire l’identité d’un hebdomadaire politique et littéraire.

La Une, d’abord, est le privilège des grandes plumes : le leader, qui leur est entièrement réservé est dès l’origine du journal, le moyen idéal, pour le Figaro Littéraire, de soigner son image de marque. L’étude de ces leaders permettent de distinguer trois grandes périodes, chacune étant (...) Lire la suite

Béatrice Donzelle, Journalisme et journalistes à France-Inter

France-inter doit faire face à des contraintes propres qui relèvent principalement de ces liens avec le pouvoir politique. L'étude s'intéresse aux journalistes de France-Inter entre 1963 et 1982 et à leur contexte de travail. Ces journalistes sont touchés par les réformes de 1963 et 1974, où les statuts des personnels sont revus. Au cours de la période les programmes sont en lutte constante avec l'information, l'un prenant successivement le pas sur l'autre. Trois constantes se dégagent :

  • l'exigence d'informer, de cultiver et de distraire le public
  • le principe des trois éditions quotidiennes
  • la concurrence avec les trois autres stations généralistes

Dans (...) Lire la suite

Jeff Millié, Les journalistes sportifs pendant la guerre froide

On observe sur la période une tendance à la faits-diversification du sport. On peut se demander quelle perception de la guerre froide ont les journalistes sportifs, dans quel cadre de références ce conflit est abordé...

Il s'agit donc ici de faire une analyse sociologique dans un sous-champ des journalistes spécialisés. La dispersion des sources et leur aspect disparate pose problème. L'étude se fonde sur la consultation des anthologies, des souvenirs journalistiques, la réalisation d'entretiens (lettres ou interviews) grâce à l'étude de l'annuaire syndical (le chercheur dispose ainsi de 20 témoignages directs ou indirects). Il s'agit d'un microcosme étroit, (...) Lire la suite

Claire Sécail, La chronique judiciaire à la télévision, de Frédéric Pottecher à Clément Weill-Raynal

La curiosité du public pour la justice et la complexité de l'appareil judiciaire font du journalisme sur la justice un domaine très spécifique. On peut de fait s'interroger sur les pratiques de ce journalisme spécialisé.

C'est en 1954 que la loi interdit les images judiciaires. Il s'agit alors de rétablir l'autorité judiciaire et de faire jouer un rôle à la presse dans un projet de moralisation. L'adoption de cette loi rencontre un large consensus. La chronique judiciaire devient dès lors un exercice encadré.

Le dispositif encore plus encadré de la chronique de télévision ne pose pas de problème à Frédéric Pottecher. Il (...) Lire la suite

Gilles Bastin, Les journalistes de l’information européenne à Bruxelles depuis les années 1960

L'auteur prépare une thèse de sociologie sur le monde de l'information institutionnelle à Bruxelles. Il a réalisé une enquête entre 1998 et 2001 et tente d'analyser les carrières des rédacteurs. L'évolution des structures apparaît également à travers ce travail.

Ces agences emploient majoritairement des professionnels qui ont déjà un passé à Bruxelles. Les circuits ne recoupent que partiellement ceux des correspondants des médias dans la capitale belge. Il est possible de proposer une sociologie quantitative des flux de main d'œuvre à partir de l'accréditation délivrée aux journalistes. Trois entreprises d'informations (...) Lire la suite

Marie-Annick Batard, Les journalistes critiques de cédéroms, nouvelle catégorie de journalistes spécialisés ?

L'étude porte sur la critique de cédérom depuis l'apparition massive de ce genre journalistique en 1994 (le cédérom lui-même apparaissant en 1985). Le corpus est constitué de 7 quotidiens nationaux, 6 hebdomadaires et 4 quotidiens régionaux. Bernard Miège souligne la filiation entre les jeux vidéo, les nouvelles technologies et les « produits culturels ». Dans ce secteur, la critique a un sens proche du discernement désigné par Starobinski, c'est un exercice de jugement de repérage. On l'étudie dans ce qu'elle peut être proche de la critique littéraire ou de théâtre.

A la fin des années 1980, apparaît le « disque (...) Lire la suite

Eric Lagneau, Le style agencier : les journalistes de l’AFP

L'auteur travaille à l'AFP depuis 1995 (secteur sport), ce qui lui permet d'effectuer des observations, de réaliser des entretiens (une quarantaine) et de suivre des journalistes sur le terrain. L'importance des agences est reconnue, mais les travaux les étudiant sont peu nombreux.

Ces journalistes sont peu nombreux (environ 6000 journalistes pour les trois agences mondiales, dont 1250 pour la seule AFP). Ce journalisme qui se veut une référence dans le domaine de la chasse aux nouvelles est pris dans les logiques professionnelles et politiques complexes puisque dès le départ, les agences (à commencer par Havas) ont aussi dû négocier avec le pouvoir politique (ce qui fonde à la fois la légende (...) Lire la suite