Accueil du site > Le Temps des Médias > Index des auteurs > Sandrine LÉVÊQUE

Sandrine LÉVÊQUE

Elle et Marie Claire dans les années 1968 : une « parenthèse enchantée » ?

Le Temps des médias n° 29, Automne 2017, p. 65-78.

À partir d’une étude comparée de Elle et Marie Claire, l’article interroge l’existence d’une parenthèse féministe dans certains titres de presse féminine des années 1968. Le contexte social, politique et commercial permet à ces journaux de défendre les droits des femmes. S’intéressant à deux formats particuliers : l’Encyclopédie de Elle (1968-1970) et les pages femmes de Marie Claire (1976-1990), l’article (...)

>> Lire la totalité de l'article

Présentation : Féminismes et médias, une longue histoire

Le Temps des médias n° 29, Automne 2017, p. 5-17.

Des modes d’action spectaculaires des Femen ou des Pussy Riots, aux prises de paroles de célébrités comme Beyoncé ou Emma Watson ou à la création de magazines féminins critiques tels que Causette ou Mademoizelle, jusqu’aux usages féministes du web, des réseaux sociaux ou de Youtube, la question des rapports entre féminismes, médias et culture de masse connaît une forte actualité. Ce numéro du Temps des (...)

>> Lire la totalité de l'article

Femmes, féministes et journlistes : les rédactrices de La Fronde à l’épreuve de la professionnalisation journalistique

Le Temps des médias n°12, printemps-été 2009, p. 41-53.

Quotidien féministe réalisé par des femmes, La Fronde voit le jour en 1897. L’étude présentée ici veut enrichir l’analyse du processus de professionnalisation journalistique àla fin du xixe siècle et au tout début du xxe. Elle est fondée sur l’analyse des parcours biographiques de l’équipe rédactionnelle de La Fronde et montre les liens entre les combats féministes et professionnels des rédactrices.

>> Acheter cet article sur CAIRN
Abonnement_Temps_des_medias